Accès aux marchés, croissance économique et compétitivité

Accès aux marchés, croissance économique et compétitivité

 

SAINT ANDREWS (Nouveau-Brunswick), 19 juillet 2018 – Améliorer l’accès aux marchés mondiaux pour les exportations canadiennes, offrir un régime réglementaire responsable et prévisible et veiller à ce que les travailleurs détiennent les compétences dont ils ont besoin pour relever les défis actuels et être en mesure de profiter pleinement des possibilités de demain sont autant d’éléments essentiels pour favoriser une prospérité durable pour les Canadiens.

Le secteur des ressources naturelles au Canada est d’une importance vitale pour l’économie. En 2016, les ressources naturelles ont, directement ou indirectement, assuré 1,74 million d’emplois au Canada et représentaient 16 % du PIB canadien. Aucun autre pays du G7 ne dépend autant de ses ressources naturelles pour son bien-être économique que le Canada. Acheminer nos ressources rapidement et efficacement vers les marchés contribue à une économie solide et stable, où les possibilités et les emplois abondent.

Les premiers ministres des provinces et territoires s’entendent sur la nécessité de bien prendre en considération les différents éléments qui permettront un meilleur accès aux marchés, notamment un environnement réglementaire solide et prévisible, des réseaux de transport efficaces, un bilan environnemental exemplaire et l’ouverture à des marchés nouveaux et diversifiés. Lorsque ces éléments sont en place, tous les Canadiens profitent d’une industrie forte, résiliente et moderne.

Les premiers ministres ont discuté de l’importance de pouvoir compter sur un marché du travail compétent, flexible et inclusif qui contribue à maintenir et à créer des possibilités économiques. Les provinces et les territoires jouent un rôle essentiel pour s’assurer que les Canadiens puissent obtenir les compétences dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail d’aujourd’hui. Les premiers ministres ont souligné l’importance de continuer de trouver des moyens novateurs et constructifs pour aider l’ensemble des citoyens, y compris les membres des groupes sous-représentés, à obtenir les compétences et la formation requises.

Les premiers ministres ont réitéré l’importance de soutenir la mobilité de la main-d’œuvre au Canada, et ont convenu d’explorer la possibilité d’élargir la portée actuelle de certains projets régionaux tels que le Partenariat pour la main-d’œuvre de l’Atlantique.

Améliorer l’accès aux marchés
Les discussions des premiers ministres ont permis de souligner l’importance d’élargir l’accès aux marchés internationaux afin de faire croître l’économie et de créer des emplois. Il est essentiel de diversifier les marchés d’exportation du Canada pour réduire la dépendance envers certains marchés et s’assurer que les Canadiens obtiennent la pleine valeur de leurs produits et ressources. Afin d’attirer les investissements et de faire croître l’économie, les premiers ministres conviennent de la nécessité d’acheminer les ressources naturelles canadiennes vers les marchés par des moyens rapides, durables et prévisibles, en lesquels les Canadiens ont confiance et grâce à des infrastructures stratégiques, notamment des routes, des chemins de fer, des autoroutes, des ponts, des installations portuaires, des pipelines et des aéroports.

– SUITE –