Les premiers ministres prennent en charge l’avenir économique du Canada

HALIFAX, 27 juillet 2012 – Les premiers ministres sont déterminés à travailler ensemble afin que le Canada poursuive sur la voie de la réussite économique.

Afin d’assurer que les perspectives économiques du Canada demeurent solides, les premiers ministres :

  • favorisent la croissance de l’emploi et recherchent de nouveaux débouchés économiques au pays et dans le monde;
  • font preuve d’une saine gestion sur le plan fiscal et travaillent à l’élimination des déficits;
  • investissent dans les Canadiens et dans les infrastructures nécessaires pour positionner le Canada pour la prospérité;
  • protègent les services essentiels;
  • identifient, au sein de leurs gouvernements, des occasions d’améliorer l’efficacité et d’innover, afin de bonifier les services aux Canadiens et de faire en sorte qu’on fasse davantage avec l’argent des contribuables.

Les premiers ministres jouent un rôle important dans l’expansion du commerce du Canada. Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Monsieur Darell Dexter, dirigera une mission du CDF en Chine en septembre 2012. Il s’agit de la deuxième mission commerciale du CDF en Chine. Elle visera à renforcer les relations avec l’un des partenaires commerciaux du Canada ayant la croissance la plus rapide et à jumeler nos forces aux possibilités qu’offrent les marchés mondiaux. La mission s’arrêtera à Beijing, à Shanghai et à Hong Kong et participera au forum économique mondial de Tianjin.

Les premiers ministres ont reçu un compte-rendu de l’état des négociations entre le Canada et l’Union européenne en vue de la conclusion de l’Accord économique et commercial global (AECG). Ils ont salué les mesures prises par le gouvernement fédéral pour faire en sorte que les provinces et les territoires participent de façon significative à cette négociation et ont réitéré l’importance, pour leurs gouvernements, d’avoir l’occasion de participer à la gestion d’un éventuel accord. Conscients que de nombreuses questions importantes sont encore en cours de discussion, ils entendent rester étroitement associés aux négociations afin de s’assurer que l’accord ambitieux qu’ils recherchent sera dans le meilleur intérêt de leurs citoyens.

D’autres importantes négociations en matière de commerce international ont récemment été entreprises par le gouvernement fédéral, incluant la récente invitation faite au Canada à se joindre au Partenariat transpacifique (PTP). Les premiers ministres sont déterminés à travailler avec le gouvernement fédéral aux négociations du PTP, tout autant qu’à l’égard des occasions internationales en matière de commerce et d’investissements qui sont susceptibles de bénéficier à l’économie du Canada. À cette fin, les provinces et les territoires demandent au gouvernement fédéral de conclure avec eux un accord-cadre sur la participation des provinces et des territoires à toutes les négociations commerciales, en s’appuyant sur l’expérience positive et productive que constitue leur participation aux négociations de l’AECG.