Les premiers ministres mettent l’accent sur la place du Canada dans le monde

REGINA, 7 août 2009 – Les premiers ministres ont discuté de l’importance de renforcer les relations internationales, particulièrement avec l’Union européenne (UE) et l’Asie- Pacifique.

Les premiers ministres ont salué l’invitation faite aux provinces et aux territoires par le gouvernement fédéral de participer directement, dans les domaines qui relèvent de leurs responsabilités, aux négociations avec l’UE.

Les premiers ministres ont joué un rôle de premier plan dans la promotion de relations commerciales accrues avec la région Asie-Pacifique en menant, par exemple, une mission commerciale en Chine en novembre dernier. Ils pressent le gouvernement fédéral de promouvoir et d’amorcer des négociations en vue de conclure des accords de partenariats économiques globaux avec la Chine, l’Inde, le Japon et autres économies asiatiques au cours de la prochaine année.

Les premiers ministres demandent au gouvernement fédéral de faciliter les démarches visant l’obtention d’un visa canadien pour les Mexicains vivant à l’extérieur de la ville de Mexico et de travailler à une solution à long terme de ce problème.

Les provinces, les territoires, les États américains ont en grande partie assumé le leadership en matière de changements climatiques en Amérique du Nord. Les premiers ministres conviennent que le Canada aurait avantage à travailler avec les États-Unis à l’élaboration d’une approche continentale en matière de changements climatiques et de sécurité énergétique.

Les premiers ministres acceptent l’invitation du ministre de l’Environnement, M. Jim Prentice, à se joindre à lui à Copenhague et à participer au développement de la position canadienne avant la 15e Conférence des parties (CdP 15), qui aura lieu en décembre prochain.

- 30 -

Renseignements :

Ian Hanna
Conseiller aux communications
Bureau du premier ministre de la Saskatchewan
306 787-2127
ian.hanna@gov.sk.ca