Les premiers ministres des provinces et des territoires se concentrent sur l’emploi et la croissance économique

Emploi/formation professionnelle
La prospérité économique, l’avantage concurrentiel et la cohésion sociale du Canada reposent sur une main-d’œuvre compétente, innovante, souple et capable de s’adapter, ainsi que sur des marchés du travail inclusifs qui pourront maximiser la contribution de tous les Canadiens.

Les premiers ministres prennent acte de l’engagement du gouvernement fédéral à offrir, dans son budget de 2017, un financement supplémentaire pour les ententes de transfert relatives au marché du travail. Ils accueillent favorablement l’engagement du gouvernement fédéral à mettre en place une nouvelle génération d’ententes sur le marché du travail qui seront permanentes, plus souples et efficaces. Ces ententes ne devraient pas affecter négativement les sommes allouées actuellement à quelque province ou territoire que ce soit. Les nouvelles allocations devraient être établies en fonction des besoins. Les premiers ministres espèrent une conclusion rapide de ces ententes avec le gouvernement fédéral.

Reconnaissant que les marchés du travail sont diversifiés et que les provinces et les territoires sont responsables des mesures relatives au marché du travail et à la formation professionnelle, les provinces et les territoires continueront de travailler en collaboration avec le gouvernement fédéral afin de favoriser l’émergence et la croissance d’une main- d’œuvre hautement compétente, de soutenir la formation aux adultes et la formation permanente et de définir des moyens constructifs d’améliorer les perspectives sur le marché du travail pour tous les Canadiens, y compris celles des groupes sous-représentés.

Fédéralisme coopératif
Les premiers ministres ont réitéré leur vif désir de collaborer avec le gouvernement fédéral en vue d’atteindre des objectifs communs. Toutes les provinces et tous les territoires devraient toutefois continuer d’avoir accès à des fonds fédéraux, et ce, même lors de périodes au cours desquelles les gouvernements travaillent à résoudre les différends qui peuvent survenir de temps à autre. Dans une fédération, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux doivent respecter les choix politiques et les priorités des autres gouvernements à l’intérieur de leurs champs de compétence respectifs.

– 30 –

Les médias sont priés de s’adresser à :

Cheryl Oates
Relations avec les médias
Bureau de la première ministre, gouvernement de l’Alberta
780 422-4905
premiers.communications@gov.ab.ca