Le Conseil de la fédération examine la viabilité des soins de santé en vue de discussions avec le gouvernement fédéral

Le Conseil de la fédération examine la viabilité des soins de santé en vue de discussions avec le gouvernement fédéral

VANCOUVER, 22 juillet 2011 – Comme dans bien d’autres pays du monde, les systèmes de santé au Canada font face à des pressions croissantes en raison des changements démographiques, des soins toujours plus sophistiqués et de l’évolution constante des besoins et des attentes de leurs utilisateurs.

À titre de premiers responsables des soins de santé, les provinces et les territoires sont les mieux positionnés pour relever les défis et profiter des possibilités liées à leurs systèmes de santé. Les soins de santé continuent d’accaparer une proportion toujours plus importante des budgets des provinces et des territoires.

Les premiers ministres veillent à ce que les systèmes de santé des provinces et des territoires soient plus viables et toujours plus centrés sur les patients. En ce sens, les provinces et les territoires :

  • réduisent les temps d’attente pour les interventions essentielles;
  • réalisent des gains au plan de l’efficacité;
  • améliorent l’accès aux soins de santé primaires;
  • mettent l’accent sur de saines habitudes de vie, ce qui contribuera à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

Les premiers ministres prennent acte de l’engagement du premier ministre du Canada dans le récent discours du Trône visant le maintien du facteur de progression de 6 % sur le Transfert canadien en matière de santé (TCS) et la conclusion d’une entente distincte avec le gouvernement du Québec concernant la mise en œuvre du nouvel Accord sur la santé. Les premiers ministres conviennent que l’augmentation du TCS ne devrait pas être financée par une réduction du financement fédéral des autres principaux transferts.

Les premiers ministres ont convenu de se réunir de nouveau au début de 2012 afin de discuter d’une approche coordonnée en ce qui concerne la viabilité des soins de santé. Ils travailleront ensemble à identifier les grands principes sur lesquels devrait reposer une nouvelle entente sur les soins de santé avec le gouvernement fédéral.

Leurs discussions porteront également sur les innovations visant à moderniser les services de santé qui permettront de générer des économies qui pourront être réinvesties dans les systèmes de santé. Les premiers ministres ont demandé aux ministères de leurs gouvernements de collaborer à la préparation de leurs discussions, qui auront lieu au début de 2012.