Les premiers ministres des provinces et des territoires orientent le développement des ressources énergétiques au Canada

Les premiers ministres des provinces et des territoires orientent le développement des ressources énergétiques au Canada

HALIFAX, 27 juillet 2012 – En 2007, le Conseil de la fédération a élaboré une stratégie sur l’énergie intitulée Une vision partagée de l’énergie au Canada. Cinq ans se sont écoulés depuis et beaucoup de choses ont changé. Les engagements pris dans le cadre du plan d’action en sept points de 2007 continuent d’être des priorités pour les provinces et les territoires. Toutefois, les gouvernements sont maintenant confrontés à des priorités nouvelles et urgentes qui requièrent que les premiers ministres renouvellent la stratégie sur l’énergie de 2007 du CDF afin d’assurer qu’elle demeure pertinente compte tenu des défis du Canada en matière d’énergie.

Un groupe de travail dirigé par la première ministre de l’Alberta, Alison Redford, par la première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Kathy Dunderdale, et par le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger, travaillera avec les ministres de l’Énergie des provinces et des territoires en s’inspirant du plan d’action de 2007. Il évaluera les nouveaux défis auxquels le secteur de l’énergie est confronté et s’assurera que le pays dispose d’une approche stratégique avant-gardiste en matière de développement durable de l’énergie, qui tient compte des forces et des priorités régionales, qui respecte la compétence des provinces ainsi que l’autorité législative des territoires à l’égard des ressources naturelles et qui permet une approche mieux intégrée face aux changements climatiques, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la transition vers une économie à faible intensité carbonique*.

Les provinces et les territoires ont, en matière d’énergie, des sources et des utilisations différentes ainsi que des besoins et des priorités précis et ils amènent une expertise précieuse à la table. Les provinces et les territoires ont un intérêt commun pour les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la conservation, la recherche et l’innovation. En travaillant ensemble, ils peuvent créer des emplois et faire croître leur économie, créer des possibilités pour le secteur manufacturier et encourager l’élaboration de solutions novatrices qui favoriseront un avenir durable sur le plan énergétique. Une telle collaboration entre les provinces et les territoires consolidera le rôle du Canada comme chef de file mondial en matière d’énergie.