Budget fédéral 2021 : le moment est venu d’augmenter le Transfert canadien en matière de santé

La hausse du TCS proposée par les premiers ministres permettrait d’améliorer les soins de santé en assurant la stabilité et la pérennité des services auxquels les Canadiens accordent beaucoup d’importance, et ce, par l’entremise d’un partenariat financier renouvelé et renforcé entre le gouvernement fédéral et les gouvernements des provinces et des territoires.

Projections financières
(en milliards de dollars)

2021-2022 2025-2026 2030-2031 2035-2036 2039-2040

Gouvernement fédéral
Solde budgétaire
–130,5 –23,2 −13,5 15,7 50,9
 
Provinces et territoires
Solde budgétaire
–46,5 –63,1 –102,5 –154,6 –207,9

Source : Projections du Conference Board du Canada, basées sur des scénarios spécifiques demandés

CITATION

« Le premier ministre Trudeau a reconnu que le gouvernement fédéral doit accroître son financement des soins de santé, mais propose de se concentrer sur un financement à court terme et ciblé au lieu de privilégier le long terme. Le gouvernement fédéral a les moyens financiers et la marge de manœuvre nécessaires. Le prochain budget fédéral lui offre l’occasion de devenir un véritable partenaire financier afin d’assurer l’avenir des systèmes de santé au Canada. »

– François Legault, président du Conseil de la fédération et premier ministre du Québec.

QUELQUES FAITS

  • Avant la pandémie, les provinces et les territoires s’attendaient à dépenser 188 milliards de dollars pour les soins de santé en 2020-2021. La contribution du gouvernement fédéral, versée par le biais du TCS, devrait être de 42 milliards de dollars cette année, soit environ 22 % de ces dépenses totales.
  • Les soins de santé coûtent plus d’un demi-milliard de dollars par jour et l’on prévoit que ces coûts augmenteront à un rythme annuel moyen de 5 %, alors que la croissance actuelle du TCS est d’environ 3 %. Cet écart appliqué au montant annuel de 188 milliards de dollars représente un important déficit dont les effets se cumulent au fil du temps. Les facteurs de croissance des coûts incluent le vieillissement de la population et la croissance démographique, les médicaments et les technologies – auxquels s’ajoutent les nouveaux coûts ainsi que ceux à long terme associés à la pandémie de COVID-19.

– 30 –

Les médias sont priés de s’adresser à :

Ewan Sauves
Attaché de presse
Cabinet du premier ministre
Gouvernement du Québec
514 585-4451
ewan.sauves@mce.gouv.qc.ca
Loretta O’Connor
Directrice exécutive
Secrétariat du Conseil de la fédération
613 863-8448
Loretta@pmprovincesterritoires.ca