Une main-d’œuvre qualifiée

Travailleurs étrangers temporaires
Les premiers ministres ont discuté des récents changements apportés par le gouvernement fédéral au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET). Ils ont souligné que le PTET a fourni un outil économique important aux employeurs canadiens pour répondre à des besoins en main-d’œuvre pressants lorsque des travailleurs qualifiés canadiens ne sont pas disponibles, notamment dans les régions où des pénuries de main-d’œuvre et des lacunes dans la formation ont été documentées. Les premiers ministres soulignent également que les travailleurs étrangers temporaires font souvent la transition vers une résidence permanente, notamment par l’entremise du Programme des candidats des provinces et des territoires, et qu’à long terme, ils en viennent à contribuer à la population active. Bien qu’ils appuient l’engagement du gouvernement fédéral à renforcer l’intégrité du programme, les premiers ministres sont préoccupés par l’impact de ces changements sur l’économie canadienne, particulièrement sur la capacité à attirer des investissements et des entrepreneurs, et sur la création d’emplois. Les premiers ministres ont souligné avec insistance que les réformes ne doivent pas empêcher l’accès au programme pour les employeurs dont les difficultés à trouver des travailleurs canadiens sont légitimes.

Il existe plusieurs marchés du travail différents au Canada et tout changement au PTET doit refléter ces différences. Les premiers ministres demandent au gouvernement fédéral de s’engager à travailler en collaboration avec les provinces et les territoires pour évaluer l’impact des changements au PTET, afin que toute répercussion négative soit corrigée et que le programme réponde aux besoins économiques régionaux.

Lien connexe
www.pmprovincesterritoires.ca

– 30 –

Renseignements : Guy Gallant
Bureau du premier ministre
Île-du-Prince-Édouard
902 368-4400
grgallant@gov.pe.ca