Le Conseil de la fédération dévoile les noms des premiers lauréats des Prix Excellence en gestion de l’eau

Programme de frais d’utilisation pour la gestion des réseaux d’eaux pluviales pour les propriétés en zones imperméables de la Ville de Kitchener – Ontario
Kitchener va de l’avant avec une stratégie novatrice et durable pour le financement de son programme de gestion des eaux pluviales. Cette stratégie vise à protéger les importantes ressources hydriques de la ville. Elle fait appel à une combinaison de tarifs et de crédits pour les utilisateurs de l’eau et a mis en place des mesures incitatives à l’intention des propriétaires qui ont recours à des mesures telles que l’installation de systèmes d’interception d’huile et de sédiments, les barils de récupération de l’eau de pluie, les bandes filtrantes ou les bassins de rétention d’eau pour freiner le ruissellement des aux de pluie. Cette approche novatrice, une première au Canada, permet de réduire la pression sur le système de gestion des eaux pluviales de la Ville de Kitchener. Kitchener est une municipalité qui fait figure de chef de file dans le soutien offert aux propriétaires qui souhaitent réduire la quantité d’eau de ruissellement et de polluants qui s’écoulent dans les cours d’eau de l’Ontario.

Winter River-Tracadie Bay Watershed Association – Île-du-Prince-Édouard
La Winter-River-Tracadie Bay Watershed Association a été formée en 2008 dans le but de protéger et d’améliorer le bassin versant de la rivière Winter et de la baie de Tracadie. À l’origine, ses travaux portaient principalement sur la mise en valeur des cours d’eau et des habitats riverains, mais le groupe a ensuite réalisé que le prélèvement de l’eau de la nappe phréatique de la rivière Winter pour l’approvisionnement en eau de la ville de Charlottetown avait des répercussions négatives sur les habitats. En plus d’activités de restauration, l’Association a alors organisé des activités de sensibilisation dans les écoles, a réalisé la série de vidéos Save some water for me please (Garde un peu d’eau pour moi, s’il te plaît) et a donné des entrevues à la radio et à la télévision sur l’importance de conserver l’eau. Les membres du groupe ont eu recours à des articles de journaux pour inciter les résidents de Charlottetown à réduire leur consommation d’eau et pour faire pression sur la ville afin qu’elle mette en place des règlements visant à réduire la consommation d’eau dans les périodes critiques de l’année.

Regroupement pour la protection du Grand lac Saint-François – Québec
Le Regroupement pour la protection du Grand lac Saint-François, un leader régional incontournable, a élaboré une vision stratégique en gestion intégrée de l’eau pour l’ensemble des intervenants concernés par ce bassin versant. Il a assuré la mise sur pied d’un plan d’intervention en développement durable complet, en concertation et avec le soutien de nombreux partenaires. Le plan comprend, entre autres, des actions visant la conservation de l’eau et de sa qualité. Le Regroupement assurera la veille environnementale du bassin pour les années à venir, veille nécessaire notamment dans un contexte de changements climatiques. Ces éléments reliés à la gestion intégrée de l’eau et au développement durable, en lien avec les changements climatiques, sont autant de préoccupations et d’engagements partagés par le gouvernement du Québec et par la Charte de l’eau.

Lower Souris Watershed Committee Inc. – Saskatchewan
Le Lower Souris Watershed Committee a fait preuve d’un leadership remarquable et d’une grande innovation lorsqu’il a mis en place le plan de protection de ses sources d’eau. Le comité a dirigé l’élaboration du premier plan de groupe agroenvironnemental pour les producteurs agricoles visant la protection des sources d’eau. Ce plan a donné lieu à des investissements de 2,5 millions de dollars pour des mesures de gestion bénéfiques pour le bassin versant et a servi de modèle à 27 plans de groupe pour des fermes un peu partout en Saskatchewan. Le comité a aussi dirigé un projet pilote de biens et services écologiques, a réalisé un inventaire des terres humides d’une superficie supérieure à 0,25 acre à l’intérieur du bassin versant et a été partenaire pour la mise sur pied et l’exploitation d’un site de recherche pour l’évaluation des pratiques de gestion bénéfiques au bassin versant.

Yukon River Inter-Tribal Watershed Council – Yukon
Le Yukon River Inter-Tribal Watershed Council est un organisme autochtone international à but non lucratif solidement enraciné dans les communautés. Il regroupe plus de 70 tribus et Premières Nations et se consacre à la protection et à la conservation du bassin versant de la rivière Yukon. L’objectif du conseil est de fournir un soutien technique aux Premières Nations du Canada et aux tribus de l’Alaska qui vivent dans la région du bassin versant de la rivière Yukon, par exemple en facilitant la création et l’échange d’information, en coordonnant les efforts entre les Premières Nations et les diverses tribus, en réalisant des travaux de recherche, et par la mise sur pied de programmes de formation, d’éducation et de sensibilisation. Le Yukon River Inter-Tribal Watershed Council a notamment fait preuve de leadership en gestion de l’eau en permettant aux Premières Nations d’acquérir les compétences nécessaires à une bonne gestion de l’eau, grâce au Water Quality Project

(projet pour la qualité de l’eau). Des techniciens et des bénévoles locaux ont aussi mis sur pied l’Indigenous Observation Network (réseau d’observation autochtone) qui s’agit de la plus importante initiative en gestion de l’eau et du plus important réseau scientifique autochtone communautaire au monde.

Renseignements :

Catherine MacIsaac
Communications Nouvelle-Écosse
902 424-6283
maciscl@gov.ns.ca
Lindsay de Leeuw
Secrétariat du Conseil de la fédération
613 563-4066
lindsay@conseildelafederation.ca